INONDATION DU 2 OCTOBRE 2007

                La pluie torrentielle qui s’est abattue sur notre secteur géographique le 2 octobre 2007 restera comme l’un des plus violents orages que notre commune et les communes voisines aient connu ces cinquante dernières années.

            En effet une pluviométrie d’une rare intensité s’est abattue dans le Mantois et particulièrement sur notre commune (110 millimètres en moins de 2 heures) provoquant des coulées de boues, le débordement du rû des fontaines drainant les plateaux versants de la Commune de Breuil-Bois-Robert et des affaissements de terrains.

 Un véritable torrent a notamment provoqué des dégâts considérables chez les riverains de la rue des fermes et des gains.

 

 

 

 

 

 Une cellule de crise à la sous-préfecture a réuni les élus du Mantois dès le lendemain pour un premier bilan.

 Le Conseil Municipal s’est réuni en séance extraordinaire le 5 octobre pour demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en s’appuyant sur le dossier transmis dès le 4 octobre à la préfecture pour la commission interministérielle qui s’est tenue le 19 octobre.

 Le 30 octobre 2007 à 16 heures, les services de la Préfecture de Versailles informent que le Comité Interministériel a émis un avis favorable au classement en catastrophe naturelle de la commune d’Auffreville-Brasseuil avec parution au Journal Officiel dans les jours suivants. Cette date étant capitale puisque ce n’est qu’à partir de ce jour de parution que les sinistrés disposent de 10 jours pour établir leur déclaration précise auprès de leur assurance.

  Le Conseil Général a réuni dans le même temps les élus des communes sinistrées pour évaluer les dégâts et demandé de faire établir par un cabinet spécialisé un diagnostic qui a permis notamment de définir la nature des travaux qui devraient être réalisés pour éviter d’avoir à supporter les conséquences d’un tel déluge.

 Il est évident que les communes en amont sont directement concernées par la nature et l’ampleur des travaux à réaliser pour protéger le fond de vallée. En effet tous les travaux envisageables n’auront d’efficacité que si les communes en amont réalisent les leurs.

Une mise en demeure a d’ailleurs été signifiée aussitôt à la commune de Breuil-Bois-Robert.

Les 8 communes constituant un bassin indissociable sont concernées par des travaux : Auffreville-Brasseuil, Breuil-Bois-Robert, Arnouville-les-Mantes, Vert, Villette, Rosay, Boinvilliers et Soindres.

Après de longues années d’études ce n’est qu’en 2013, las des réunions où personne n’arrive à se mettre d’accord sur des travaux (ayant pourtant reçu l’accord de subventions importantes), las des avis contradictoires des services de l’état et devant les débordements réguliers qui inondent le quartier de Brasseuil, les élus de la commune se font un devoir d’effectuer leurs travaux même si ce chantier de grande envergure a été très difficile à mener mais ont le sentiment du devoir accompli pour assurer à minima la sécurité des habitations de leurs administrés.  

A l’heure actuelle, Auffreville-Brasseuil reste la seule commune à avoir effectuer ses travaux.

 

Informations pratiques

Mairie  rue du village

78930 AUFFREVILLE BRASSEUIL
Tél. : 01 34 77 11 68
Fax. : 01 30 98 60 34

Horaires d'ouverture de la mairie

Le mardi   de 14 à 17 heures 

Le vendredi de 14 à 19 heures